Emmanuelle, marraine Renault : "Etre ingénieur.e, c'est surtout développer une capacité d'adaptation"

Publié le 4 octobre 2017

Découvrez le témoignage d'Emmanuelle Cluzel, Key Account Manager Daimler chez Renault, et marraine Elles Bougent depuis presque 10 ans !

Témoignage d'Emmanuelle Cluzel, marraine Elles Bougent depuis presque 10 ansEtre Marraine Elles bougent, c'est apporter mon témoignage professionnel et personnel dans les lycées et les collèges, mais aussi rejoindre un réseau de femmes dynamiques et engagées.

Le 21 septembre, j'ai pu apporter mon soutien à l'association lors d'une action de promotion des métiers scientifiques et techniques auprès des jeunes filles. Je rêvais de donner un coup de main en Lorraine, région dont je suis originaire, et il me semblait pouvoir y être davantage utile, parce que très au fait des particularités régionales.

J'y ai tenu, en compagnie d'une autre marraine, le stand d'Elles Bougent, qui était partenaire du Salon Vand'Emploi à Nancy.

>> En savoir plus sur Elles Bougent en Lorraine

"attirer l'attention des parents sur les métiers d'ingenieur.E.s"

Mon rôle a consisté à attirer l'attention des parents de ces jeunes filles sur les métiers et les secteurs auxquels ils ne pensent pas forcément et casser certains préjugés en partageant mon expérience au sein de Renault et dans les différents secteurs où j'ai eu la chance de travailler.

Etre ingénieur.e, au-delà des compétences, c'est surtout développer une capacité d'adaptation pour pouvoir, tout au long de sa carrière, garder l'envie, la curiosité, le plaisir d'apprendre et exercer son métier tout en répondant aux besoins de l'entreprise en mutation quasi permanente.

Clichés sur le métier d'ingénieur.e

J'ai retrouvé, lors de cette journée, les mêmes préoccupations chez toutes les jeunes filles : la peur de se lancer, le manque de confiance en soi, les clichés sur le métier d'ingénieur.e, "forcément un homme, forcément chercheur scientifique" !

Pour moi aussi, il y a plus de 20 ans, ce métier d'ingénieur.e semblait opaque et inatteignable. Sans les encouragements de mon professeur de physique au Lycée de Neufchâteau, je n'aurais certainement pas fait le grand saut.

Le message d'Emmanuelle :

Donc deux messages pour résumer cette belle journée : premièrement donner confiance à ces jeunes filles ou ces jeunes femmes dans leur choix de formation « et pourquoi pas toi ? », et ensuite faire connaître notre association et nos engagements.

Emmanuelle Cluzel

Lire plus de témoignages de marraines

En savoir plus sur le partenaire

Groupe Renault